Jupons

Lorsqu’une femme porte une robe ou une  jupe fine, l’effet de la lumière peut la rendre légèrement transparente. Auquel cas le jupon devient donc indispensable pour cacher les sous-vêtements. Le jupon signifie également une jupe à volants souple. Il existe également le jupon de mariage qui va être enfilé sous la robe par-dessus les sous-vêtements. Le jupon est un vêtement apparu au cours des siècles précédents, mais qui a bien évolué depuis.


Petit historique du jupon

Il est difficile de connaître la date exacte de l’invention du jupon tel que nous le connaissons actuellement, c'est-à-dire un sous-vêtement féminin que l’on met sous une jupe ou une robe. Néanmoins, on sait que le jupon prend son origine dans les robes à panier. En effet, au 18e siècle les femmes de la haute société portaient des robes sous lequel était placé ce qu’on appelle un panier. Il servait à soutenir la robe et était très large sur les côtés et plat devant et derrière.

Durant le siècle suivant sont inventées les robes à crinoline. Au départ il s’agit d’un jupon en tissu doublé de crin de cheval, puis il s’est développé en une armature constituée de baleines que les femmes portaient sous leur robe, qui ressemble à une robe à panier mais en forme de cloche.

Désormais les jupons sont plats et ressemblent davantage à des jupes qu’à des paniers.

La fonction du jupon

Les jupons ont longtemps servi à protéger la jupe, mais aussi du froid et a donner de l’ampleur. Désormais, seule cette dernière fonction est restée, notamment pour les jupons de mariage qui vont permettre de donner de l’ampleur à la robe et d’éviter qu’elle ne colle aux jambes. De même, les jupons facilitent également le déplacement avec la robe de mariée.

Cependant, on ne porte pas uniquement le jupon avec une robe de mariée, on peut également le porter avec une robe ou une jupe de tous les jours. Dans ce cas, le jupon est surtout utilisé pour atténuer l’effet de transparence de certaines robes et jupes.

Le jupon peut également désigner une forme de jupe à volants souple. Il est alors généralement  composé de plusieurs couches fines et souples donnant de l’épaisseur à la jupe tout en la rendant très légère. La fustanelle portée par les hommes dans le costume traditionnel grec est également appelée jupon.

Selon les époques et l’utilité, le jupon peut donc être très différent  dans sa forme et dans sa façon d’être porté.